Portail des citoyens
À la recherche de l’intérêt général
?
Inscrivez-vous dans les communautés de votre choix pour accéder aux témoignages thématiques Créez votre CV citoyen !

Formulaires de témoignage

Votre vision globale

Pour quelles raisons et à quelles conditions faut-il apporter davantage de dialogue et de citoyenneté dans la société et dans l'entreprise ?

François-Xavier DION

Individualisme et société

Votre vision de la société et de l'entreprise en 1 phrase
Individualisme et société
L'essentiel de votre point de vue en quelques lignes
Un service citoyen pour une société plus ouverte et solidaire
Le diagnostic que vous portez sur votre environnement professionnel, sur votre secteur d'activités, sur la place de la France en Europe et dans le monde
Nous vivons de plus en plus en vase clos, tiraillés entre les contraintes professionnelles et familiales, accaparés dans nos courts moments de loisirs par la télévision, internet et les réseaux sociaux. Nous ne connaissons plus nos voisins, les habitants de notre quartier, nous n'avons plus de vrais échanges avec nos amis. Nous devenons individualistes, égoïstes, centrés sur nos petits tracas et perdons complètement de vue les vrais enjeux de la société et d'une vie harmonieuse en communauté.

Ce n'est bien souvent que lorsque les gens ont tout perdu qu'ils se tournent vers les autres, mais à part quelques associations, personne ne les écoute. Alors ils viennent grossir la cohorte des indignés, sur toutes les places des grandes capitales.

Le mouvement prend de l'ampleur et la révolte gronde. Qu'attendons-nous pour réagir et tendre la main ? 
Les pistes que vous proposez pour développer ensemble la cohésion sociale et la performance durable
Permettre aux jeunes d'effectuer un service citoyen (obligatoire), permettrait d'atténuer le clivage de notre société entre les privilégiés et les démunis.

Donner un an de sa vie à son pays pour découvrir les gens de tous les milieux, pour s'engager pour une cause, pour se former au monde associatif, pour être généreux, pour mieux comprendre la société, pour être acteur, pour prendre la bonne habitude de cet engagement citoyen et la garder ensuite le plus longtemps possible dans sa vie d'adulte.

J'ai donné un an de ma vie pour l'armée : je n'ai rien appris, je n'ai rien (pu) donner. Un an de perdu. J'aurais tellement préféré être bénévole aux restos du coeurs par exemple.

29/11/2011