Amis de l'Odissée
Organiser le Dialogue et l'Intelligence Sociale
dans la Société Et dans l'Entreprise
?

Les Modèles de l'Intelligence Sociale

Les Modèles de l'Intelligence Sociale

L’Intelligence sociale est définie en sept grandes familles de modèles :

1 – Grille d'analyse du lien social :

Mise en perspective des différents modes de fonctionnements passés, actuels et possibles des organisations et des acteurs. Elle éclaire la compréhension des jeux d'acteurs et leurs raisons. En repérant la nature du lien social et en appréciant sa qualité, elle permet d'estimer sa durabilité et de réaliser des projections des performances futures d'un organisme ou d'une personne.

2 – Les principes fondamentaux du dialogue :

Principes d’animation des relations interpersonnelles et collectifs, dans l’instant et sur la durée.

3 – Cohérence globale de l'organisation :

La cohérence globale permet à un corps social d'assumer son identité, au quotidien en fortifiant les corrélations entre le sens cherché et les actes posés.

4 – Les spirales sociales :

Mécanismes de l'implication progressive des parties prenantes à travers leur appropriation de l'esprit des règles.

5 – Management de l'Organisation par l'Identité (M.O.I) :

Déclinaison méthodique des valeurs d'une organisation dans l'ensemble de ses composantes, ses structures, sa politique de Ressources humaines, de prévision de l’emploi et des compétences, de formation, de communication interne et externe, de développement durable. En induisant un mode managérial lisible par tous, un Plan M.O.I. optimise tous les vecteurs de lien avec les collaborateurs.

6 – Partage des valeurs :

Méthode stratégique d'implication de chaque partie prenante (collaborateurs, actionnaires, fournisseurs, partenaires, clients, citoyens) dans des projets communs. Le "Partage des valeurs" permet d'optimiser tous les vecteurs de liens avec les acteurs extérieurs à l'organisation.

7 – La Grille d’analyse de l’identité collective 

La Grille d’analyse de l’identité collective décompose le sentiment identitaire d’un collectif en quatre grandes dimensions : ses liens au territoire (où se trouve-t-il ?), ses codes relationnels (comment se comprend-il ?), son parcours historique (d’où vient-il ?), son projet collectif (où va-t-il ?)