Amis de l'Odissée
Organiser le Dialogue et l'Intelligence Sociale
dans la Société Et dans l'Entreprise
?

Conseil d'Administration - 7 mars 2014Compte rendu

                          Feuille de présence: 12 administrateurs sur 20. Quorum atteint.

Le Président ouvre la séance et rappelle l'ordre du jour:

  1. Point sur les activités de l'association suite à la manifestation de sortie du rapport sur l'Europe du 29 janvier 2014;
  2. Réflexion stratégique sur les activités d'ODISSEE: rapport de Maryvonne Labeille, discussions et décisions.

__________________

 

  1. Le Président passe la parole à Jean-François Chantaraud sur les activités récentes (cf. document ci-joint). Jean-François Chantaraud rappelle les 2 évènements récents importants.

  A)  Le 29 janvier: sortie avec succès du rapport sur l'Europe dont il résulte:

  • des auditions prévues et à prévoir d'ambassadeurs ( Lettonie, Irlande, Finlande, Islande, République tchèque, …).  Administrateurs,   adhérents, entreprises partenaires, amis de l'ODISSEE seront invités.
  • un processus de conception, préparation et déploiement des Etats généraux del'Europe en collaboration avec le Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE) sur lequel ODISSEE devra se positionner.
  • la mise en oeuvre du prochain rapport sur le Monde et la faisabilité de l'Etat social des villes.

B)  Le 27 février: forum « dialogue territorial » sur les racines du lien social et de la performance en Midi-Pyrénées dont le succès appelle la poursuite de débats citoyens à Toulouse ainsi que dans d'autres territoires.

C)  Par ailleurs, ODIS et ODISSEE continuent de développer:

  • la note bimestrielle; la note « Le citoyen et l'Europe » a été diffusée au début mars.
  • le portail du dialogue de l'intelligence sociale, le progiciel de dialogue en ligne, le C.V. Citoyen, …

D) Il conviendra d'inscrire au programme 2014 des groupes de travail sur quelques thèmes d'actualité impliquant une démarche de démocratie citoyenne. L'activité 2014 d'ODISSEE  ne pourra être productive que si:

  • les administrateurs, adhérents et sympatisants se déterminent dans le partage des responsabilités;
  • les relations avec les entreprises et associations relais, adhérentes ou partenaires sont formalisées;
  • l'association adhère à un processus global conduisant notamment aux Etats généraux de l'Europe.

Il s'agit donc de structurer les relations internes et faire converger les énergies.

Les administrateurs présents affirment être a priori favorables à ces orientations sous réserve de disposer des forces et finances nécessaires. Les décisions ne pourront être prises qu'après l'analyse préparée par Maryvonne Labeille et les projets d'organisation qui en résulteront.

  1. Le Président passe la parole à Maryvonne Labeille qui s'était vue confier par le C.A. de

décembre 2013 et à sa demande, une mission de réflexion sur les activités d'ODISSEE. Maryvonne Labeille rappelle qu'un questionnaire a été adressé à chaque administrateur et que le document remis en séance restitue les réponses (cf document joint).

Les points essentiels portent sur :

  • les valeurs qui ont motivé l'engagement de chacun dont l'impérieuse nécessité d'organiser le dialogue en France;
  • ce que chacun a trouvé à l'ODISSEE : un organisateur de débats publics (J.F.Ch.), une équipe qui aspire au lien social et performance, des travaux ambitieux, le rejet de la pensée unique;
  • des réalisations pertinentes : les rapports annuels et évènements de sorties, les forums débats publics, les auditions d'experts...;
  • la vocation de l'association à promouvoir le dialogue et les bonnes pratiques dans la société pour l'intérêt général;
  • les conditions favorables à un engagement supérieur : des moyens humains et financiers pour consolider les acquis et installer un partage des responsabilités tant sur le contenu et la lisibilité des réalisations que sur le développement du réseau (sympathisants, adhérents, entreprises partenaires...).
  • Il est attendu des instances dirigeantes de mieux clarifier le positionnement, les orientations stratégiques et les objectifs d'ODISSEE (rôle du C.A.), de mieux prendre en charge les sujets, de mieux faire entendre la voix de l'association et de contribuer au développement d'une démarche de mécénat/partenariat (rôle des administrateurs).
  • L'objectif à moyen terme étant de devenir la référence connue, reconnue et consultée sur l'organisation du dialogue pour exercer une influence réelle sur les décideurs; il convient de consolider une base importante cotisants.
  • Cet objectif passe par la fixation d'un cadre de travail réaliste, une clarification de l'offre ODISSEE vers ses différents publics, une définition des missions des administrateurs et une information, et appelle à l'engagement des adhérents.

Le tour de table marque l'approbation des administrateurs présents à ce constat, à la nécessité d'organiser une démarche structurée et à la présentation de propositions de mise en oeuvre. Il en résulte pour ODISSEE :

  • l'importance vitale de l'investissement mené par J.F.Chantaraud. ODIS et ODISSEE se nourrissent mutuellement;
  • la nécessité de construire une lisibilité de notre action (éviter discours complexe et foisonnement de projets);
  • la programmation d'un planning 2014-2015 en cohérence avec notre capacité d'action et de répartition des tâches;
  • la mise à jour d'une version clarifiée du Manifeste et sa diffusion la plus large possible;
  • la construction du réseau du sympathisant à l'entreprise partenaire;

Le Président remercie Maryvonne Labeille, J.F.Chantaraud et l'ensemble des administrateurs présents. Deux commissions sont constituées :

  • 1ère commission : clarification de l'offre (Manifeste, thèmes, supports). Chef de file : Daniel Bacqueroet.
  • 2ème commission : construction et animation du réseau. Chef de file : Charlotte Duda ? (accord de l'intéressée confirmé après le C.A.)

Le Président invite tous les administrateurs à s'inscrire sur l'une ou l'autre commission dans les meilleurs délais. D. Bacqueroet se propose d'assurer la mise en oeuvre des deux commissions (d.bacqueroet@brinks.fr).

Les travaux doivent commencer rapidement. Une synthèse pour action sera présentée à la prochaine réunion du C.A. (6 juin 2014).

La séance est levée à 11 heures.